De la banlieue toulousaine à Paris, des bancs d’une prépa et d’une Grande Ecole au chemin périlleux des expéditions polaires, jusqu’aux extrémités glacées de la planète, des cabinets d’avocats sur les Champs-Elysées aux sentiers d’ultra-trail, pistes d’athlétisme et conférences à travers le monde, il n’y a qu’un pas.
Avocate de métier, spécialisée en M&A, Stéphanie Gicquel fait partie de la poignée d’explorateurs à avoir foulé à la fois le pôle Nord et le pôle Sud géographiques. Sportive de l’extrême, elle réalise des expéditions sportives engagées. Première française à avoir couru un marathon autour du pôle Nord par -30 °C, elle a aussi traversé l’Antarctique via le pôle Sud sur 2.045 kilomètres en 74 jours par -50 °C, la plus longue expédition à ski réalisée à ce jour par une femme en Antarctique (Guinness World Records).
Membre de l’équipe de France d’athlétisme (ultra-fond – 24h) et ultra-traileuse – elle a notamment remporté le Grand Raid du Morbihan (177km –PB 20h53). Stéphanie Gicquel est championne de France d’athlétisme et finaliste aux Championnats du Monde d’ultra-fond en octobre 2019 (24 heures – 240,6 km – 7ème mondiale – IA). Dans le cadre de sa préparation pour les mondiaux, Stéphanie a couru en 2019 le World Marathon Challenge, une compétition de 7 marathons en 7 jours consécutifs à travers le monde, soit 295 km en 25h42, et réalisé à cette occasion avec l’INSEP une étude sur la capacité d’adaptation du corps humain aux épreuves d’endurance en conditions extrêmes.
Auteure des livres On naît tous aventurier (Ramsay Edigroup, mai 2018) et Expédition Across Antarctica (Vilo Edigroup, Préface Nicolas Vanier, Prix littéraire René Caillié 2016), elle intervient régulièrement en entreprise et dans les médias sur le changement, l’audace, l’adaptation, le dépassement de soi.
Ambassadrice L’Oréal pour le lancement de la marque CeraVe en France et membre du Choiseul Sport & Business, elle a également fondé une association afin de sensibiliser les jeunes à la beauté des régions polaires et à leur importance pour le climat mondial, en particulier via des expositions labellisées COP21 par le Ministère de l’Ecologie.
Stéphanie Gicquel soutient l’Association Petits Princes, qui a pour objectif de réaliser les rêves d’enfants gravement malades. Cette dimension solidaire est l’un des principaux objectifs de ses expéditions et défis sportifs, et elle a ainsi contribué à la collecte de plus de 25.000 euros pour l’association.